Projet collectif, orchestre en prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Projet collectif, orchestre en prison

Message par Jules et Juliette le Lun 12 Oct - 21:23

Résumé du rendez-vous pour les absents (le plus important étant de faire la fiche pour Marc Le Piouf au plus vite)

Question du nombre de personne :


  • Détenus : on ne peut pas prévoir
  • [/list
                                                 

    • Intervenants : groupe d'observateur possible si trop nombreux à intervenir. Il peut y avoir ainsi un maître du temps, qui gère les ateliers, surtout s'il y en a plusieurs en même temps.


    Impératif : demander liste des instruments. Et demander confirmation sur la prise en charge de l'entrée des instruments dans le milieu.


    Pour allier plasticiens, comédiens, musiciens :
                manière d'occuper l'espace, même avec les objets sur place, concentration sur le lieu.
    Mais parait compromis car pas possible de voir les lieux avant d'intervenir.

    Autre idée : comédiens essaient de mettre les participants en mouvement comme pour produire un bal. ( D'ailleurs possibilité de mixité).

    PB : France, lourde administration. MAIS on peut essayer de demander si les familles peuvent venir à la représentation.


    Pleins d'autres choses ont été dites mais voici l'idée retenue pour ne pas partir trop loin et commencer à sérieusement s'activer :
    Film muet (libre de droit) style premier film de l'Histoire du cinéma comme support de travail, pour l'imagination, pour la création de musique in situ. Possibilité d'envisager une trame d'avance (genre cadre harmonique).

    Le but essentiel : les faire rêver. Tout est sujet à l'invitation au voyage , vers quelque chose dont ils sont privés sera de toute manière source au voyage.
    + réaliste pour un petit projet que vouloir changer leur esprit à long terme et faire un gros travail de fond qui demanderait plus de temps qu'une petite semaine (5jours) d'intervention.

    Nous avons soulevé déjà pas mal de problèmes du ciné-concert :
    Possibilité qu'ils soient bloqués sur leurs instruments, ou sur la vidéo. Mais c'est différent que d'être bloqué sur une partition n'est ce pas?

    Du coup : On peut aussi décider de mettre à un moment le film de côté.idée de projeter le film sur la première séance puis travailler avec le souvenir du film. (quitte à le réutilisé ou pas sur la représentation).

    Il faut : FIXER le film.
    (Voir à la BU : compilation de films : RETOUR DE FLAMME

    Les comédiens opéreront à une préparation des participants.
    objectifs : mise en préparation pour la représentation, à l'écoute de ce qu'il se passe.


    Idées supplémentaires : choeur (théâtre) en début de séane pour unifier le groupe,et à chaque fois qu'on reprend la séance.
    Sous forme collective permet réussite collective en fin de jouréne aussi.


    Fin de discussion :
    OK pour ciné-concert
    OK pour introduction en pratique dans l'esapce
    Ok musique plus "noise", création in situ

    Nous avons ensuite essayé des exercices proposés par les comédiens.

    Pour des suggestion, que personne n'hésite!
    mais il faut faire avancer ce projet.
    Pas trop de retour en arrière parce qu'il faut agir (dixit Marc Le Piouf). king

Jules et Juliette

Messages : 1
Date d'inscription : 05/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum